3 conseils pour réussir son investissement en viager

En Europe, particulièrement en Belgique, les ventes en viager ne représentent qu'une petite partie des transactions immobilières effectuées par an. Toutefois, ce type de vente ne cesse de prendre de plus en plus d’ampleur dans le secteur. Si ce système vous intéresse aussi, voici 3 conseils pour réussir votre investissement en viager.

1-Bien estimer la valeur du bien que vous souhaitez acquérir

La première chose à faire lorsque vous souhaitez faire un achat dans ce système, c’est une bonne estimation de la valeur du bien. En effet, il y a une multitude de paramètres qui dépendent du prix de la valeur à laquelle le bien est estimé. Entre autres, vous avez le montant du bouquet qui représente le montant que vous devez verser au vendeur juste après la signature de l’acte de vente. Vous pouvez lire des lois cadrant ce type de vente pour en savoir plus sur son fonctionnement. Toutefois, ce montant représente généralement 30 % de la valeur de la maison en vente.

Par ailleurs, vous devez savoir que les 70 % restants doivent être versés sous la forme de rente jusqu’à la mort du vendeur. De ce fait, la périodicité des rentes sera définie sur un accord entre les deux parties. Vous l’aurez donc compris, il est important de bien estimer la valeur de la maison avant de signer le contrat. Vous pouvez faire appel à un expert pour mieux évaluer la valeur de cette dernière.

2-Choisir le type de viager

Il existe deux types de viagers que vous pouvez faire sur le marché de l’immobilier. Le viager occupé est un contrat qui autorise l’accès et l’habitation de la maison au vendeur jusqu’à sa mort. De ce fait, même après la signature du contrat, ce dernier peut vivre dans la maison comme il le souhaite. Le viager libre quant à lui interdit l’habitation du bien au vendeur. L’acquéreur peut donc disposer de son bien immédiatement après la signature de l’acte de vente. Ici, il est important de choisir selon vos besoins pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Le plus recommandé d’entre les deux types de viagers, c’est le viager libre.

3-Faire une estimation des rénovations à faire sur la maison

Après la signature de l’acte de vente, vous devez faire des rénovations sur la maison afin de le rendre à votre goût. De ce fait, il est recommandé de faire appel à des experts pour évaluer les travaux à faire sur la maison. Cela permet à l’acheteur d’être mieux informé avant de passer à la signature du contrat.

Related Post